Journées d'étude

Le poids du regard de l’autre dans l’auto-évaluation


Date : 6 septembre 2019 de 13 h 15 à 17 h 30 (la journée se terminera par un apéritif)

Lieu : IFFP — Renens — Salle 112

Certaines conférences en direct sur https://www.facebook.com/gevapp/

Dans le monde de l’évaluation des pratiques professionnelles, une place très importante est faite à l’autoévaluation socialisée (Saussez & Allal, 2007). En effet, les moments d’évaluation exclusivement externe (ou hétéroévaluation) sont assez rares, au bénéfice d’une évaluation interactive et négociée (Cardinet, 1990 ; Rodrigues & Machado, 2012), lieu de création de sens entre évaluateur et évalué ou entre évalués.

Ainsi, des pratiques telles que l’évaluation mutuelle ou les groupes d’analyse de pratiques se multiplient, s’appuyant sur l’apparition d’une réflexivité collective, outil de formation très efficace... Mais donner à voir ses pratiques et recevoir les retours de ses pairs ou d’un expert peut ne pas être aisé pour la personne en devoir de s’autoévaluer en présence ou avec la collaboration de tiers.

L’objet de cette journée d’étude n’est pas de revenir sur l’efficacité formative que constituent des dispositifs comme l’analyse des pratiques ou sur les risques qu’ils peuvent représenter en termes d’appauvrissement de la valeur scientifique des cursus de formation (Tardif, 2012), mais bien de se questionner sur ce qu’ils peuvent induire pour les personnes qui s’y engagent. Trois dimensions seront explorées :

1. La première s’intéresse à la force voire la violence que peut représenter le regard évaluatif sur le praticien, sa santé et son travail et la manière dont sont utilisés actuellement les outils d’évaluation du “travail” des salariés notamment dans les métiers adressés à Autrui (Sophie Le Garrec).

2. Cette force que représente le regard évaluatif sera ensuite questionnée. L’évaluation remplit-elle des fonctions certificatives, formatives ou formatrices ? Et quelle importance accorde-t-elle au regard de l’autre, pair ou expert ? Des finalités de l’évaluation, mais aussi des destinataires et des temporalités, ne sont pas sans effets sur l’évalué lui-même (Monica Gather-Thurler).

3. Enfin, la dernière abordera, dans différents contextes — relation de formation ou relation à des pairs — la place de l’émotionnel et de l’affectif — de l’évalué ou de l’évaluateur — dans le processus d’évaluation comme dans les dispositifs de réflexion collective. (Mokhtar Kaddouri)

Cette journée propose des moments d’apports, des moments d’échange, des moments de controverses... pour se terminer sur un moment de convivialité.


Cette journée débutera par l'Assemblée générale du gEvaPP qui aura lieu de 11 h à 12 h (uniquement pour les membres, liste disponible ici : https://www.gevapp.org/qui-sommes-nous/membres)


PROGRAMME DÉTAILLÉ DE LA JOURNÉE à télécharger


La participation à la journée est gratuite, mais l’inscription, jusqu’au 30 août 2019 au moyen du lien ci-dessous, est obligatoire : https://form.jotformeu.com/91253058801352


Programme de la journée

6 septembre 2019 IFFP – Renens — Salle 112

11 h – 12 h Assemblée générale du gEvaPP - Uniquement pour les membres

13 h 15 – 14 h Conférence 1 : Les perversions de l’évaluation ? Sophie Le Garrec

14 h – 14 h 45 Conférence 2 : Autoévaluation comme moteur de développement professionnel ? Monica Gather Thurler

14 h 45 – 15 h Pause

15 h— 15 h 45 Conférence 3 : L’affectif et l’émotionnel dans l’acte d’évaluer Mokhtar Kaddouri

15 h 45 – 16 h 30 Atelier

16 h 30 – 16 h 45 Pause

16 h 45 – 17 h 30 Table ronde

Dès 17 h 30 Apéritif